Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ALKEMY!!!! La finale

Publié le

Je peux me la pêter, j'étais invité à une finale nationale sur un jeu aujourd'hui. Et pas n'importe quel jeu, le premier que j'ai testé vraiment hors des gammes GW. Le très sympathique Alkemy.

 

Je ne résume pas le jeu ici, mon lecteur n'a qu'à chercher sur le web...

Aujourd'hui, on était une trentaine dans la salle, le jeu se jouait au format Blitz (180 points - tables de 60x60). En gros, le but est d'accélérer les parties (Alkemy c'est sympa mais au départ, les formats 300 points donnaient des parties un peu longues et ça demandait beaucoup de place, là, pas le temps de délirer).

Pour les détails des scénarios, voir le site et le forum alkemy. Tout y est expliqué et détaillé, avec plein de bonus du genre commentaires des créateurs. Attention, certains scénarios nécessitent deux ou trois lectures avant d'en percevoir les finesses.

Six parties étaient prévues, scénarios choisis par le vote des joueurs. Ca se passait à Sartrouville, petite bourgade proche de mon lieu de travail, facile pour se souvenir du trajet le matin ou le soir. La salle de la MJC est sympa, j'ai découvert celle de l'étage qui finalement est plus calme une fois les parties commencées, c'était pas mal.

Sur cette photo, Perno, le premier joueur que j'avais affronté à Alkemy en tournoi l'an dernier. Son blog est excellent, lisez-le.

 

Mes objectifs de la journée étaient :

- Tester le Chamane Esprit du loup à fond en essayant ses deux formules alchimiques, en particulier l'invocation d'ancêtres)

- faire au moins une égalité (ou une victoire) dans la journée, quitte à payer un adversaire pour ça

- Manger une merguez sans tâcher mon pantalon clair

A première vue, on se dirait que ces trois objectifs sont simples à accomplir, dans le passé, je n'avais jamais réussi un tel exploit...

 

Bref, première partie, Lucas et ses avalonniens.

Un adversaire très agréable, un joueur de très haut niveau (trop haut pour moi), ses figurines sont très belles et il se souvenait de moi et de notre partie au dernier tournoi.

Ici, la vue de mon déploiement standard, je pose deux figurines sur la table, les autres sont furtives et attendent la fin du déploiement adverse pour être posées.

Premier scénario, les coffres. J'avais oublié deux trois règles importantes et une bonne douzaine de règles mineures. Bref, je prends une raclée, mais j'ai l'impression que Lucas a réfléchi plus dur que la première fois. Il gagne (je n'ai plus le score en tête mais il fait au moins le double de points de moi) et encore merci pour le bon moment.

Là, j'y croyais encore, mon chamane était à l'abri, mes figurines étaient un peu trop avancées, mais bon, rien de dramatique pour le moment...

Objectif numéro Un bien démarré, le Chamane a invoqué un esprit. Il est mort tout de suite après, emmenant avec lui l'esprit mais au moins, j'ai vu les conditions de sortie du bestiau en vrai.

Les plus observateurs noteront le superbe t shirt de Lucas.

 

Deuxième partie, VIncent, un joueur Bordelais, avec des Aurlocks.

Ma bande lui plaisait, s'il avait eu le temps, il aurait joué la même. Après cette partie, je suppose qu'il y songe encore. Bon...

Je suis dos à dos avec Laerthis, du coup on a pu se lancer des vannes pendant toute la partie tout en continuant à jouer. Excellente ambiance dans la salle.

Scénario les Spores, il faut s'approcher de champignons toxiques et explosifs pour en faire je ne sais quoi. Un scénario sans bagarre, ça me convient.  Je vais le déploiement typique et me lance un peu au hasard. Et à la fin du tour 1, je me rends compte que les spores explosent avant de compter les points de victoire. Mon adversaire se fixe autour d'une spore, moi aussi pour être sûr qu'elle ne rapporte rien et prend des points ailleurs. La spore explose, il a deux points, j'en ai trois.

Pour aider à ce plan diabolique, mon chamane invoque à nouveau un esprit et se planque, puis j'avance sur le flanc droit pour gagner deux pions supplémentaires. L'opération se répète jusqu'au tour trois et là mon adversaire se rend compte qu'il a perdu. Je gagne en obtenant juste le minimum requis (14?) et mon adversaire est assez loin (mais combien exactement?)

Objectif numéro deux atteint et largement dépassé, j'ai gagné une partie en tournoi!

J'en ai parlé à Laerthis, mon copain de Championnet qui est venu aussi à ce tournoi, ça ne lui a pas plu :

Là, il a compris qu'il finirait derrière moi au classement final.

 

Troisième partie, Jeremie et ses Avalonniens.

Scénario les téléporteurs. Il faut entrer et sortir des pions au bon endroit pour embêter l'adversaire. Il joue Garlan et élimine mon chamane au premier coup, puis Wolitse, puis a enchaîné mes troupes les unes après les autres.

Bref, il m'a massacré et gagné le scénario, là encore, j'ai oublié le score.

Pour cette partie, j'ai une excuse bidon, j'avais faim. Les trois parties du matin avaient un peu duré et là, mon estomac se rappelait à moi. Personne n'y croit, mais c'est une raison valable à mon sens.

 

Barbecue.

La pause traditionnelle de Sartrouville. Un bon moment pour parler figurines avec des passionnés de barbecue et parler barbecue avec des passionnés de figurines.

C'est un moment vraiment agréable et relaxant. Ca fait du bien d'oublier un peu la tension des tables (elle est relative pour moi en tournoi Alkemy), et de juste parler aux gens de tout et de rien.

J'ai ici atteint mon objectif numéro trois et mon pantalon est ressorti impeccable de cette épreuve, pas une goutte de rosé, de moutarde ou de graisse dessus. N'applaudissez pas, merci, je préfère rester humble.

 

Quatrième partie. Murdoc et ses Aurlocks.

Les trois quarts des joueurs Aurlocks du monde étaient là aujourd'hui je crois.

Murdoc a une faction très différente de la mienne. Deux Guerriers Aurochs (les brutes), Tamel Seh (chamane du corbeau, la figurine est super sympa), un chamane esprit du loup et un guerrier tonnerre pour compléter la faction.

Scénario marché de la corne, j'ai confiance car j'ai une grosse supériorité numérique.

Et je joue comme une merde.

J'oublie les règles, je suis à côté de la plaque pour la moitié de la partie, je ne sais plus ce que je fais, je tente des trucs idiots (mon chamane lance son premier sort de hurlement, objectif numéro un atteint) mais j'oublie d'invoquer un esprit, j'avance Wolitse à portée de baffe d'un auroch.

Bref, je prends une raclée et je suis dans les choux jusqu'au décompte de points (sur les chroniques de Mornea de septembre, un joueur aura 1320 points car j'ai vu un zéro de trop en lisant la fiche par exemple).

Désolé Murdoc, j'ai pas vraiment montré le meilleur de moi-même durant cette petite heure, même si on a quand même bien ri.

Un mot rapide sur mon Guerrier Esprit du Loup, le garde du corps de mon chamane qui a montré un talent incroyable pour les parades en réussissant sept parades d'affilée à 10+ contre les aurochs. Il a fini en super meat boy aplati entre les deux gros boeufs, mais il s'est bien battu (je n'y suis pour rien, j'ai juste eu du bol).

Un mot rapide sur la table, elle est très jolie mais pas toujours pratique pour des figurines aussi légères que celles d'alkemy. Je pense que des figurines en plomb subissent moins les aléas des petites herbes, qui rendent très bien, mais ont tendance à mettre les figurines de travers quand elles sont en plastique ou en résine. Ce n'est pas bien grave, il suffisait de jouer sur les côtés après tout.

Toujours pas de score en tête pour moi.

 

Dernière partie, Pierre et ses Khalimans.

Comment ça dernière partie?

Hélas, il se faisait tard et l'organisateur a proposé et il faut reconnaître qu'il a eu raison, d'écourter le tournoi d'une partie et de permettre à tous de rentrer un peu plus tôt.


C'était la première fois que j'affrontais les chatons. On joue le scénario les rats du pénitencier.

J'aime bien ce scénario, il faut pousser des rats de leur tanière vers le camp adverse à coup de pieds ou d'alchimie. C'est tendu mais simple à comprendre.

Sur la photo, j'y croyais encore. Je pensais finir avec une petite marge, à condition de bloquer un peu ses troupes et de pouvoir sortir des combats au bon moment, tout en profitant de mon invocation d'esprit pour faire sentir le poids du nombre aux quelques matous dépassés par mon plan supérieur.

Premier tour, zéro point. Second tour, j'arrive à mettre des rats de son côté et je finis le tour avec un score de 3 à 2. Sur le papier, j'y crois, c'est gagné.

Ca n'a pas duré. Au tour suivant, quelques jets de dés malchanceux éliminent mes guerriers tonnerre et je me retrouve avec quatre combattants contre cinq et je rame pour grapiller de minuscules points à partir de là et je m'enfonce avec le temps. On finit sur le score de 10 à 5 pour lui. Il a bien profité de mes problèmes de dé et avait une combinaison centrale très efficace, surtout contre mes troupes à 2 et 3 points d'action.

 

Fin des parties, Nico compte les points. Tout le monde attend avec angoisse le classement. Dans ma tête, je sais que je suis devant Laerthis qui est mauvais. Il finit sa dernière partie très en retard, j'ai confiance. Je suis devant et....

A-t-il filé du pognon directement à Nico?

A-t-il triché pour gagner sa dernière partie?

A-t-il enfin compris comment jouer à ce jeu (hypothèse refusée car trop fantaisiste)?

A-t-il proposé à son adversaire un avantage en nature (du genre, j'arrête les blagues si tu me laisses gagner)?

En tous cas, Laerthis gagne sa dernière partie, et il me passe largement devant, sous les yeux incrédules de la foule en délire.

Sur cette photo, on voit toutefois un doigt accusateur pointé vers lui et on sent qu'il a un sourire très forcé. L'enquête n'est pas terminée.

 

En arrivant à la gare saint lazare, Laerthis m'a fait remarquer qu'avec une partie de moins, je finissais loin devant lui.

On en reparlera.

 

Merci à tous mes adversaires et aux joueurs présents pour la journée sympathique. Le barbecue est toujours un excellent moment qui permet de bien se détendre et d'apprécier d'autant plus les rencontres qu'on fait.

Un peu fatigué à l'issue de la journée, peut être parce qu'on était un peu nombreux dans les salles, bien que les trois salles séparées ont tout de même permis d'être un minimum en petits comités pendant les parties. Et ça fait du bien.

Je repars avec un lot de figurines introuvables (du moins ravage ne me les a pas livrées...) des lanceurs de ruche aurlocks. C'est cool.

Côté objectifs personnels, je suis fier d'avoir accompli tout les objectifs que je m'étais fixés (je suis un malin, je donne mes objectifs après la fin de la journée...).

Je finis très loin dans le classement, mais ça ne faisait pas partie de mes plans de finir dans le top 3.

 

Je dirai un enfin mot sur la déco, les puzzles de chats ne sont pas là pour aider à se concentrer. Merci à l'avenir de penser à ceux qui n'aiment pas ces bêtes...

 

 

ALKEMY!!!!!!!!!!!!!

Commenter cet article