Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Helldorado - rapport de bataille

Publié le

Bonjour internet

depuis quelques mois, je mets de photos d'Helldorado de manière assez fréquente sur ce blog et nous y voilà, aujourd'hui, plein de photos d'un coup puisque j'ai joué une partie.

Il y a deux jours, mon camarade l'Enchanteur a eu la gentillesse de me convier à un affrontement sur sa table en cours de fabrication et j'ai pu enfin sortir mes mercenaires tous beaux tous propres (ou presque). On s'est décidé pour un scénario bien basique : Conquête, dans lequel il faut avancer de l'autre côté de la table pour obtenir un maximum de points de victoire.

Il joue les Egarés

Quetzacoatl (le gros à gauche), Vorenus, deux harceleurs Corvus, le Cracheur Squamate, Abd-Ar Rahman, un Déserteur, deux Nomades Squamates et un chien des enfers (le bouffeur de lémures à deux têtes dont j'ai oublié le nom).

Je joue Mercenaire (évidemment, ce sont mes seules figs pour ce jeu).

Le Rabbin et son Golem, deux nomades, Alazais, Abd-Ar Rahman, Roccinante, deux déserteurs.

Déploiement face à face de base. Des décors gênent les déploiements au centre.

Nos officiers se font face à ma gauche

à ma droite nos troupiers pas chers.

Les plus observateurs remarqueront que la table est très blanche et peu lisible pour le moment. Ce n'est pas exprès, il vient juste de la commencer. Mais j'ai bon espoir, il va nous faire un super décor, et, avec un peu de chance, on verra son évolution en direct ici sur ce blog au cours de nos divers affrontements.

 

Le premier tour était un tour de placement. Je marque moins de points car il a plus de troupes rapides.

Deuxième tour, premiers combats, premières victimes. Roccinante est ralenti par le cracheur Squamate, le chien infernal se jette sur mon déserteur et le retire du jeu.

En échange Alazais fait un Drain de vie à cette petite bête qui pouvait gêner mes différents lémures.

A droite, échanges de coups dans le vide entre nomades Squamates, peu motivés pour s'entretuer. Jusqu'à l'intervention de mon déserteur qui a fait du bon boulot de ce côté.

En gros, Roccinante se lance dans une charge effrenée sur Quetzalcoalt. Le temps de vérifier le profil du Destrier infernal et je me rends compte qu'il n'est pas aussi bon que je l'espérais dans ce genre de situation. J'utilise mon aura enflammée pour pourrir un peu le jeu. Et après quelques lancers de dés :

Roccinante est mis au sol par Quetalcoalt qui est salement amoché, puis survit à un Harceleur Corvus (facile) qui lui permet de se relever. L'assassin adverse s'approche et utilise son aura pour soigner son officier.

A la fin du tour, je perds au point mais j'ai confiance, je pense pouvoir m'en sortir avec Roccinante et éliminer beaucoup de monde au centre. A droite c'est rude, mais si mon adversaire n'a plus d'officier, je peux lâcher mon golem et jouer les sales coups facilement.

Et voici la photo du résultat du premier jet de dés du tour. Roccinante attaque l'officier adverse et les deux se massacrent mutuellement. Nous devrons finir la partie sans officier d'un côté et de l'autre. Bref, ce n'est pas bon pour nos capacités spéciales.

Le harceleur Corvus se jette sur mon rabbin et ne l'impressionne pas beaucoup, puis se fait démonter par Alazais. Celle-ci invoque ensuite Chandelle qui annihile l'aura de soin de l'assassin adverse.

A droite, Vorenus fait un massacre dans mes troupes et j'élimine tant bien que mal une ou deux figurines adverses.

Au derniers tours, le Golem se jette sur l'assassin adverse et le réduit en miettes après avoir explosé le Cracheur Squamatte.

Résultat de la partie : grosse victoire de L'Enchanteur 25 à 18 (de mémoire, c'était peut être pire).

 

Pour parler franchement, je suis content de cette partie. Ca faisait longtemps que je voulais rejouer à ce jeu, c'est toujours agréable de ressortir ces figurines et j'ai passé un bon moment.

En y repensant, j'aurai pu optimiser ma bande autour de Roccinante (en profitant mieux de ses spécificités) ou jouer Don Quichotte (qui aurait retourné l'officier adverse sur une seule charge et n'aurait eu aucun souci contre la totalité des figurines adverses - sauf le cracheur en fait).

Alazais est une tuerie, le golem est énorme et sert beaucoup. Par contre mon assassin s'est ridiculisé.

 

La prochaine fois, je pense qu'on devrait choisir le scénario avant que je n'arrive chez toi l'Enchanteur et on choisira un peu nos listes en fonction.

Commenter cet article