Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et Coppelius se fit une soupe aux yeux. Ah zut, des yeux de zombies, ils ne sont pas frais...

Publié le

Bonjour Internet,

aujourd'hui, je te raconte comment ça se passe quand un enfant croise un tueur en série dans le bayou de Malifaux. Non, promis, ça ne sera pas trop trash.

 

Après le tournoi du début du mois, L'Enchanteur et moi étions bien tentés par une nouvelle partie de Malifaux et nous sommes mis d'accord pour nous affronter en mode tournoi (justement) hier matin. Je viens en Neverborn et lui en Résurectionnistes. Chaque joueur a deux bandes sous la main (en mode "non tournoi, on peut faire sa liste après le choix des schemes et stratégies, là on choisit au même moment parmi deux listes préétablies et communiquées à l'adversaire). La partie est en 50 soulstones.

Pour la stratégie, on tombe sur Reconnoiter, il nous faudra donc posséder des quarts de table en ayant au moins deux figurines non insignifiantes sur chacun à la fin de chaque tour pour marqueur 1 PV (maximum 4 PV) sauf premier tour qui ne compte pas.

Pour les schemes, Line in the sand (forcément), breaktrhough (placer des schemes dans le tiers de table de l'adversaire), Murder the protegee (tuer la figurine ennemie la plus chère), protect territory (avoir des figurines non insignifiantes à proximité de marqueurs schemes amis sans ennemi autour) et Deliver a message (un non leader doit "parler" au leader adverse).

Je choisis Murder protegee (Hanged) et Breaktrhough après avoir longuement réfléchi. Mes deux bandes étant complètement inadaptées à toutes ces missions. Grosse grosse erreur de choix des bandes me concernant. Nos schemes restent secrets puis nous choisissons les bandes.

L'Enchanteur part sur

Seamus -- + 5 soulstones
 +Corpse Bloat [2]
 +Red Chapel Killer [1]
 +Sinister Reputation [1]

Copycat Killer [3]
Bete Noire [8]
Canine Remains [4]
Madame Sybelle [8]
 +Bleeding Tongue [1]
 +Not Too Banged Up [1]
Rotten Belle [5]
Rotten Belle [5]
The Hanged [9]

je choisis :

The Dreamer -- 7 soulstones
+On Dreaming Wings [2]
+Pact [1]
+Tantrum [2]
Daydream X 3 [6]
Alp [3]
Alp [3]
Alp [3]
Candy [9]
+Best Behavior [1]
+Pact [1]
Coppelius [8]
+Pact [1]
Insidious Madness [5]

Et je perds le déploiement et dois donc poser mes figurines en premier sur le bord qui m'arrange.

Je crée une sorte de bulle autour du Dreamer pour faire voler les Nightmares à proximité (Dreaming wings) et espère aller faire mal au Hanged dès le tour deux. Pour la stratégie, je compte sur seulement quatre figurines et j'ai peu de chances de marquer ces points, du coup, je lâche un peu l'affaire.

En face, il fait deux groupes bien distincts, avec Sybelle et deux Rotten belles d'un côté et tout le reste sur le flanc.

Dès le premier tour, on se lance, on fonce, on tente des trucs. C'est très bête dans ce jeu où je pense qu'il vaut mieux se placer au premier tour pour faire des choses correctes dans le second tour. Pour rappel, on ne marque aucun PV au premier tour dans Malifaux, donc rusher au centre est une énorme erreur.

Ceci dit, j'ai eu du bol, Seamus a fait mal à Coppelius et mon Insidious Madness a survécu à tout ce que les Belles ont essayé de lui faire. Mes troupes ont volé un peu partout à l'arrière pour essayer de chopper des lignes de vue pour le dreamer, mais il n'y a pas eu trop de sang versé ce tour.

Enfin, presque. Le Copycat killer, mal inspiré s'est placé juste en face du dreamer qui a vidé trois tirs sur lui et l'a proprement retiré du jeu. Ca lui apprendra à vouloir copier Seamus.

Au tour deux, l'Enchanteur est ailleurs et rate plus ou moins tout ce qu'il tente. Il tente un Lure pour approcher mon Insidious Madness des belles, mais celui-ci était déjà au contact... Il perd quelques attaques sur Coppelius mais n'arrive pas à grand chose et je le soigne grâce aux Alps qui se sacrifient pour leur maître et grâce au Dreamer qui ne fait pas grand chose. Derrière, Candy s'avance trop, mais je ne m'en rends compte que trop tard. C'est aussi à ce tour que je découvre que le Hanged est super dur à buter (incorporel, dur à tuer et plein de points de Wp... Aie). L'Insidious Madness finit par être retiré du jeu mais au coût de TOUTES les actions de deux minions et un Henchman (Henchwoman?).

Nous ne comptons les PV obtenus qu'au début du tour suivant, un oubli bête. Tant que j'y suis, l'Enchanteur va, sans surprise, marquer ses 4 PV de la Stratégie aux tours 2 à 5 sans souci. Je n'en parle plus.

Tour trois, mon piège à droite est en place. Les Belles et Sybelle affrontent Copelius et les trois Alps. En gros nous allons passer deux tours à attendre que les filles ratent des tests d'Horreur et meurent à petit feu à coups de capacités secondaires mortelles...

Grand moment de classe, quand lors d'une action, Seamus (pas sûr de qui a fait ça) sort un Red et un Black Joker en même temps. Joli, mais inutile...

De l'autre côté, c'est moins bon pour moi, Seamus fait exploser un corps et s'en prend méchamment à Candy qui esquive grâce à une Soulstone, puis le Hannged fait la meme chose. Je ne subit pas trop de dégâts mais je reste sur la défensive.

A la fin du tour, je n'ai toujours aucun point, le Hanged me parait inaccessible et le Dreamer n'a encore rien fait de significatif. Je sens venir le 8-0.

Tour quatre, le Canine remains s'active mais ne fait rien grâce à la capacité de Candy qui le paralyse. En chain activation, la Rotten Belle invoquée au tour précédent fonce sur le chien et le bat à mort (enfin, re-mort, vu que c'est un chien mort-vivant) pour placer un corpse marker près de seamus qui compte faire exploser ma bande rapidement.

De l'autre côté, la mort des Rotten Belles fait apparaitre la Bête Noire, qui va mourir elle aussi très bêtement, non sans avoir rendu Coppelius insignifiant (au revoir le contrôle des quarts de table).

Le Dreamer se tire et commence à faire son boulot en placer un scheme marker dans la zone de déploiement adverse. Coppelius et ses potes affaiblilssent leurs cibles et Candy s'en prend méchamment au Hanged qu'elle finit par éliminer (Yes, 2 PV) et retourne dans ma zone de déploiement par magie (merci l'action gratuite) avec deux points de santé seulement.

Les tours suivants seront très rapides, Coppelius tue la Bête noire, le Dreamer place des jetons scheme un peu partout et élminine Sybelle qui voit des monstres partout (l'action de la carte Tantrum), tandis que Seamus essaie d'avancer vers le centre et que les belles placent des schemes sur le flanc.

A ce moment, je fais une grossière erreur, j'envoie le Dreamer à droite alors que Candy est à gauche, contrôle de quart de table : 0 pour moi. Grosse bétise...

La partie seé prolonge deux fois, et au cours de ces deux tours, je vais tenter d'éliminer les belles une par une ou de lui souffler ses scheme markers en me positionnant à proximité (ce que j'ai plutôt bien réussi en fait). Le Dreamer revient enfin dans les bons quarts de table et Candy se soigne pour revenir à 100% de ses points de santé de départ.

 

A la fin de la partie, seamus est seul (avec une Belle invoquée? Même pas sûr) et j'ai perdu trois Daydreams et mon Insidious Madness.

Seamus a marqué (presque seul d'ailleurs) 4 PV pour la Stratégie (contrôle des quarts de table), +2 PV pour Breakthrough et +1 PV pour Protect territory

Le Dreamer marque 2 PV pour la stratégie (je m'attendais à faire zéro et je fais une grosse bétise qui me fait perdre un point au tour 5), +2 pour Murder Protegee et +2 pour Breakthrough.

Totaux : Seamus gagne 7 à 6. Bravo. Mais maintenant, bonhomme, tu es seul dans le Bayou entouré de monstres...

(j'ai recompté l'Enchanteur, nous n'avions pas révélé nos Schemes, ça nous fait perdre des points par rapport à notre premier calcul).

 

Pour résumer, la partie a été satisfaisante sur le plan tactique. J'avais des missions difficiles avec ma bande de créatures insignifiantes et je ne pouvais pas compter sur de grosses attaques pour éliminer l'ennemi, par contre, mes troupes ont des capacités d'attrition et de soin, voire d'invocations, qui peuvent perturber mon adversaire.

Je suis toujours très content de Candy et le Dreamer ne m'a pas déplu. Il lui manque un petit quelque chose, mais je pense que le choix de ma liste n'était pas optimisé et j'ai une grosse piste d'amélioration dans ce sens. Coppelius et les Alps marchent très bien ensemble et ont provoqué des dégâts énormes en trois tours (quatre ennemis solides éliminés). En plus, arracher des yeux c'est classe...

La grosse erreur que j'ai faite aura été de choisir deux bandes trop proches et de sélectionner la moins adaptée aux missions possibles. J'ai fait avec et je m'en suis plutôt bien sorti, mais il s'en est fallu de peu pour que je finisse à 2 PV seulement. Note pour plus tard (si je relis ce blog), moins d'insignifiants, surtout que je peux les invoquer à volonté ou presque)

J'ai commis deux grosses erreurs tactiques pendant la partie, que j'ai corrigé grâce aux capacités de mouvement spéciales des neverborns. Le Rush central était une erreur grossière et j'aurai pu m'en passer, mais il a eu l'avantage de coller les belles à un endroit et de ne plus les laisser avancer ensuite (avec un peu beaucoup de chance quand même). A éviter. Ensuite, séparer Candy et le Dreamer au tour cinq alors que le Dreamer n'allait pas apporter grand chose à l'élimination des Belles. En restant du même côté que Candy, je marquais un PV de plus et obtenais l'égalité. Pas de note pour plus tard ici, j'ai été con, c'est tout.

Enfin, dernier point tactique, ni l'un ni l'autre n'avons révélé nos schemes. Cette erreur me fait perdre deux points et pareil pour l'Enchanteur. Je pense que c'est un point à étudier pour mettre la pression à l'adversaire dès le début du jeu.

Commenter cet article