Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les lumières de la ville

Publié le

J'ai eu un week end assez chargé entre course à pied, devoirs de préparation à un concours et une visite au musée des arts ludiques (j'en parle plus bas, pour ne pas faire perdre de temps à ceux qui ne viennent que pour lire des trucs sur les figurines), mais la séance de peinture chez Mohand de jeudi m'a bien motivé pour peindre plein de petites choses.

 

J'ai bien avancé sur Malifaux (il me reste les socles et un perso à faire pour une sous-faction Neverborn, celle de Collodi) et j'ai bossé sur mes pions Batman.

Voici les derniers en date, les deux fois 1D3 lampadaires.

Je mets le joker à côté pour donne une idée de la taille du truc.

De haut en bas on trouve : un écrou, un truc rond qui tient les écrous, un carré de carte plastique, de la résine transparente moulée par mes soins (soin c'est pas le mot qui convient en y réfléchissant), un carré de carte plastique, un tube de plastique acheté chez casto pour pas cher (ils ont du se tromper sur les prix tout le reste du rayon était hors de prix, sauf ces tiges plastiques plus épaisses que les autres dix fois plus chères...), un socle texturé vite fait.

Niveau peinture cest simpliste mais cest censé se passer dans le noir et ce ne sont que des pions finalement...

Je suis content d'avoir fait ces éléments, ils sont importants dans le jeu batman et je me suis posé beaucoup de questions avant d'essayer de les réaliser. Il me reste à faire trois caisses de munitions (zéro idée et je ne sais pas faire un trait droit), les six plaques d'égouts (là j'ai une idée simple) et deux conteneurs de titan (j'ai une idée mais il me manque une pièce tout simple).

 

Maintenant un mot sur mes activités extrafigurinistiques.

Ce dimanche, j'étais au musée des arts ludiques (paris près de la gare d'austerlitz), là où ils avaient fait une expo Pixar puis Marvel. Cette fois, grosse annonce, les Layouts du studio Ghibli (Totoro!!!!!!!!). J'ai vu presque tous leurs films, je suis motivé, j'y vais.

Arrivée 10 heures, premier à la porte. Puis les billets coupe file de 10 heures sont arrivés. J'ai eu le temps d'acheter mon billet et de voir entrer les gens. Beaucoup de gens. Du monde, beaucoup de monde. Les billets coupe file ayant (forcément) la priorité, j'ai attendu plus de 50 minutes avant d'entrer avec la grosse angoisse de voir les coupe file de 11 heures se pointer avant que je ne puisse passer (et j'étais le premier sur les lieux le matin).

Bref, je contemple, j'aime bien, je suis fan mais objectivement, ça ne vaut pas 15,50 euros (le billet coupe file est un euro plus cher mais je n'ai pas pensé à le prendre). Les layouts sont superbes, quelques explications dans les audios guides (prêtés gratuitement, j'étais surpris) étaient vraiment intéressantes, mais sérieusement, à ce prix, j'achète le DVD de Totoro au Japon et je me le fais livrer.

A l'intérieur, les photos sont interdites, avec des vigiles qui passent régulièrement (il faut penser à la boutique cadeaux) et on est serrés.

Le vrai problème de ce musée reste l'organisation. Pour Pixar, ils avaient de grandes affiches qui prenaient de la place, et on pouvait se mettre à un mètre des images et voir quand même les dessins. Là, il s'agissait de layouts (j'ai appris ce que c'était dimanche seulement. Ce sont les dessins réalisés par l'équipe du film avant l'animation) et ces dessins ont un format d'environ 30x15 (environ, ça doit être mesuré en pouces et complètement irrationnel comme taille).

Sur un de mes films préférés, Le Voyage de Chihiro, le musée dispose de 600 layouts. Pour faire bien, ils les ont aggloméré dans une seule pièce. Bref, on ne voit rien, c'est chiant, à moins de se planter une heure sur trois mètres carrés et finalement s'user les yeux sur des dessins parfois difficile à regarder (parce que d'une part, je ne parle pas japonais assez bien pour lire des indications techniques qui doivent être super intéressantes et ensuite parce que c'est un produit non fini qui fait partie de la réalisation mais parfois les personnages sont seulement crayonnés en rouge sur le fond et quasi invisibles).

On sort content d'avoir vu tout ça, mais j'étais un peu déçu quand même. A la boutique, je prends le catalogue de l'exposition pour ma soeur et là, dernier coup au coeur. Le catalogue vaut 34 euros mais toutes les oeuvres présentées pendant l'expo y sont reproduites et les explications sont plus claires que dans le musée.

 

Deux conseils du jour pour finir :

- si vous aimez le studio Ghibli et que ces layouts vous tentent, allez au musée des arts ludiques, entrez dans la boutique et achetez le catalogue, il n'y a rien de plus dans le musée.

- peignez vos figurines avec des copains, ça motive bien pour se lancer dans les projets à long terme.

Commenter cet article

Kesitem 07/10/2014 14:35

Les lampadaires sont très sympas.
Par contre, pourquoi n'as-tu pas fait des socles façon "dans le béton du trottoir"?

MJOF 08/10/2014 09:35

non tous pourris et tous moches, impossible d'utiliser une trotinette dessus

Kesitem 07/10/2014 14:47

Oui, lisses.
Je cherchais comment l'exprimer :p

Comme à Neuilly? Avec des caniches de vielles bourges qui font pipi dessus?

mjof 07/10/2014 14:38

C'est à dire? Lisses?

j'ai voulu reprendre le genre béton mal fichu comme à neuilly que j'ai fait sur mes figurines batman, mais en plus rapide