Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AT - 43

Publié le

 

J'étais passé à côté du jeu à l'époque de sa sortie, en raison du mal que Rackham avait fait à Confrontation à l'époque en transformant leur meilleur jeu en espèce de bouse imbuvable. Du coup, l'univers d'AT-43 avait du charme mais malheureusement, mes réticences venaient du côté "jeu pour enfants" que rackham avait imposé à ses dernières créations.

Il y a quelques semaines, un joueur du club m'a proposé de tester quand même le jeu, j'ai acheté un starter en me disant qu'au pire ce n'était pas un gros investissement et comme d'habitude, je suis rentré à la maison pour monter mes figs.

Syntax error : Eh non, on saute cette étape... A AT-43, les figurines sont déjà montées. On ouvre la boîte, on lit les règles (éventuellement d'initiation) et on joue tout de suite.

En gros, le l'investissement en temps est minime.

Hier donc, première partie pour moi avec mes Cogs (des généticiens ressemblant aux cloneurs de star wars) contre le Red block (des communistes de l'espace).

 

Début de partie, je sors mes 13 figurines (13???? pour 2000 points? C'est possible ça???) et mon adversaire qui ne joue pas des grosses brutes comme les miennes sort une trentaine d'éléments (ça chatouille).

Dans le scénario de base du jeu, les figurines entrent sur la table au premier tour et il faut seulement éliminer des figurines ennemies.

Il se déploie autour d'une unité centrale en mettant ses fantassins à l'abri, je m'avance, confiant dans mes champs de force et mon blindage.

A la fin du premier tour, j'ai tiré dans le vide, il est encore trop loin. Je commence à saisir les nuances du jeu.

Pause :

"Les nuances? Fin du tour 1? Tu nous fais croire que tu es un génie là?

_ Non, c'est juste que j'ai eu en un tour un aperçu presque complet des règles du jeu... Facile non?"

Une vue du champ de bataille depuis le bord Red Block. Les Cogs sont loin, très loin. Et les humains ont la vue basse...

La vue depuis mon coin. On dirait que c'est loin, mais mes soldats de base sont déjà à portée de tir avec leurs pistolets !!!! Et les armes lourdes touchent déjà à 3+. Terrible.

Pour moi, au tour deux, la violence démarre pour de bon. Les humains sont trop loin pour me faire le moindre dégât, mais mes Cogs font des dégâts, pas mal de dégâts. Une unité à couvert sur le flanc gauche est presque éliminée, l'autre unité a subi des dégâts et les véhicules ont déjà pris des coups. Le Red Block semble réfléchir à un nouveau plan qui impliquerait la démolition de mon véhicule star : le Vandal (le gros orange en bas de la photo.

 

Les tours trois et quatre ont montré la superiorité totale des Cogs dans le domaine de la fusillade, puisque j'ai éliminé presque toutes les figurines ennemies, dont le commandant adverse à la fin du tour quatre. Enfin, tour 4, le Red Block tue 1 Cog... Dur

Le reste de la partie n'est qu'une formalité. Je tire méchamment et fin du tour six, j'ai perdu 4 figurines, il lui reste un marcheur qui a perdu une arme, son système de propulsion et une partie de son chassis...

Victoire 8-0 pour les Cogs.

 

Quelques commentaires. Déjà, au delà de la grande victoire, je dois dire que le jeu m'a séduit. On sait jouer très vite, sans faire de gros efforts de réflexion. Il faut juste prendre en compte quelques éléments, les deux trois règles spéciales de sa propre faction et celle du camp adverse et c'est parti pour deux heures de jeu (et encore, on a beaucoup vérifié les règles vu que je débutais et Neoclash n'avait pas joué depuis longtemps).

L'aspect tactique du jeu est géré par quelques règles simples, mais on est vite dans l'ambiance et on calcule (dès le tour 3) quel est le meilleur moyen de faire des actions dans l'ordre idéal (le tout en prévoyant les actions adverses).

L'activation alternée permet de ne pas s'ennuyer à mourrir pendant le tour adverse. On joue chacun son tour et ça me plaît bien dans le combat de masse.

Les règles de combat sont hyper simples, on a une seule table qui règle tout et fin du tour 3, on la connaît par coeur. Fin du tour 4, on calcule à l'avance avec quoi on fait des blessures et des touches automatiques.

 

Ma faction, les Cogs, sont énormes. Les figurines sont solides, ils excellent au tir, sont capables de se mettre à couvert dans la pampa et leurs blindés font des merveilles.

 

Deux points négatifs :

Le prépeint, je ne suis pas fan. Je pense que le tour aurait besoin d'un coup de peinture sérieuse. Et c'est en projet pour bientôt (après Noctarmouches).

Le tir indirect. Très très mortel. Trop trop mortel. Ou alors j'ai eu beaucoup de bol. Ou alors le Vandal est vraiment très puissant. Ou alors mon adversaire n'a pas eu de bol....

Commenter cet article